Dom Léonce Crenier

Né en 1888 en France et décédé en 1963 en Martinique, Dom Léonce Crenier fut un père de l’ordre de Saint Benoît. Il reçut sa première communion lorsqu’il était enfant, mais il cessa la pratique religieuse par la suite, comme c’était malheureusement courant à cette époque. Il vécut une vie bohème à Paris, où il fréquenta des anarchistes, des communistes, des spiritualistes et des franc-maçons. Lors d’un voyage de famille au Portugal, il fut foudroyé par la paralysie. À l’hôpital français de Lisbonne, une religieuse le ramena à la foi catholique. De retour en France, il fut admis dans l’ordre de saint Benoît, aussi appelé les Bénédictins. Envoyé par son supérieur au Canada afin de solidifier la jeune communauté bénédictine récemment installée à Saint-Benoît-du-Lac, il devint prieur des lieux et fit construire l’actuelle abbaye. Il prit part à la polémique du Lacouturisme et est compté parmi les figures de l’antilibéralisme en Canada français.

©2019 Editions de la Vérité.